ATTAQUE en Syrie : Le bilan incertain de la participation de la France à l'opération américaine en Syrie. LIBRE OPINION de Renaud GIRARD.

S’engager dans un acte de guerre est toujours, pour un chef d’Etat, une décision grave. Emmanuel Macron n’a sûrement pas décidé à la légère de faire participer la France à une opération punitive, principalement américaine, de bombardement de la Syrie, aux toutes premières heures du samedi 14 avril 2018. Nous n’avons aucune raison de douter de la sincérité du président…

Source