Le fonds européen de défense mis à contribution pour le transport aérien stratégique ? LIBRE OPINION de Laurent LAGNEAU

Actuellement, deux tiers des besoins en transport aérien pour la projection des forces françaises sur des théâtres extérieures dépendent de l’affrètement d’avions de transport civils via une procédure dite « à bons de commande » ou dans le cadre du contrat SALIS [Solution intérimaire pour le transport aérien stratégique], attribué à l’Otan aux compagnies Volga-Dnepr…

Source