LIBRE OPINION de Laurent LAGNEAU : Le ministère des Armées sera-t-il le dindon de la farce lors de la vente de l’hôpital du Val-de-Grâce ?

Décote « Duflot », cessions pour « l’euro symbolique » à titre de compensation aux collectivités locales lors de la fermeture d’une base ou d’une caserne, arbitrages défavorables, comme pour l’îlot Saint-Germain et l’Hôtel de l’Artillerie, à Paris… En matière d’immobilier, le ministère des Armées peine obtenir les recettes sur lesquelles il…

Source