LIBRE OPINION du général (2s) Bernard MESSANA : De la « chose militaire ».  

Dans sa toute dernière intervention concernant le projet de « Service national universel », le Président de la République évoquait un « service obligatoire, ouvert aux femmes et aux hommes, pouvant avoir une ouverture vers la chose militaire ». Les « choses », ai-je pensé, il faut savoir les appeler par leur nom, et dans le cas présent, la…

Source