Il faut écrire ! LIBRE OPINION du général d’armée François LECOINTRE, Chef d’état-major des Armées.

L’honneur, le courage, le sacrifice, l’héroïsme, le sens de l’action militaire sont longtemps restés en marge de toute pensée actualisée et de tout débat de fond. Le traumatisme de la défaite-éclair de 1940 avait marqué une première étape dans l’effacement de la parole du soldat. Ce phénomène a, par la suite, atteint son paroxysme avec la fin de la guerre d’Algérie, la…

Source